Résultats, ainsi que photos et vidéos de la course disponibles sur le site

Côte de l'ours
Côte de l'ours

30/06/13 Alric et Bévenot en guerriers des sentiers aux Filhols !

 

Quel plateau que celui du 25km de ce 9ème Trailhounet des Filhols ! Impressionnant. Il est vrai que pour la première fois l'épreuve intégrait le challenge des trails du Sud-Ouest et à ce titre, il y a une poignée de lascars qui se déplacent un peu partout dans le grand sud en vue de grapiller des points pour monter sur le boîte en fin de saison. Et c'est très serré dans ce challenge. Marco Andrieux, l'organisateur en chef du challenge, qui était au micro, peut en témoigner. Même si sur ce coup-ci manquaient à l'appel et Marcel Weber et David Andrieux qui se réservent eux pour la prochaine manche du côté de Brassac. Aussi cette fois encore, c'est Sébastien Sarda qui va mettre le feux aux poudres mais Maël Alric, le jeune prodige de I-Run gère son retard et va très vite prendre la tête, profitant d'une longue portion plate entre le 5ème et le 10ème kilomètre pour creuser l'écart. Il sera au-dessus du lot. Gérald Montapioulle crée la belle surprise en remontant de l'arrière et en venant prendre la deuxième place au finish. Lydie Ramette, elle, gagne facilement chez les féminines. Sur le 10km, Damien Bévenot qui a un moment hésitait à se lancer sur le 25km, va encore l'emporter et ce, pour la troisième fois d'affilée. Mariam Résséguier est lauérate chez les féminines devant Karine Fabre. Comme quoi le Lot était bien représenté !

Classements du Challenge des Trails du Sud Ouest

Le mot de Jean-Luc après Villemur : TRAILHOUNET DES FILHOLS un petit bijou bien roulant

L'arrivée au Filhols vous donne déjà une petite idée de la course : des barnums installés sur la pelouse d'une grande ferme, un café chaud qui vous attend et une équipe de bénévoles souriants et dynamiques, cela vous rend optimiste pour la course. C'est en toute simplicité que nous sommes accueilli pour venir découvrir les paysages de cette région, loin de l'agitation des grandes courses du circuit nous nous plongeons dans un univers de simplicité et d'authenticité : dès la remise du dossard une bouteille et un bocal de charcuterie du pays nous sont remis !


Le départ des 160 participants se fait sous la fraîcheur pour aller plonger au fond d'une combe et serpenter dans un bois en suivant un petit ruisseau. Enfin nous remontons en crête pour aller chercher le pas de l'ours et nous repassons au départ. Pour les goudronneux, c'est un parcours technique et dur surtout les parcours en foret, pour les traileurs habitués à du technique c'est au contraire hyper roulant … Le monde est ainsi fait de diversités qui donne des points de vues différents … Nous nous projetons sur les crêtes pour aller dominer le Tarn et je me suis régalé de ce paysage avec cette large vallée à nos pieds. Nous descendons vers le fleuve pour trouver encore de la fraîcheur et changer de paysage. De l'eau, du calme, de grands arbres et de la brique roses le long de ce large chemin. Toujours sur les rives, nous rentrons dans Villemur qui nous offre un fabuleux spectacle architectural. A découvrir en solo ou en famille ! Nous quittons le Tarn pour remonter en crête via du monotrace et a nouveau profiter de fabuleux paysages. Une douce descente nous mène dans un bourg que nous ignorons pour remonter au milieu des champs et nous lancer sur le 15eme km. Des zones plus techniques nous attendent en foret ou des montées bien raides font travailler tout le corps, avoir des gants peut se concevoir dans ces moments là. De longs passages en forets nous protègent bien du soleil qui est franchement présent maintenant. Ils usent les réserves mais sont tout aussi agréables à mon goût que les crêtes. Une remontée glissante achève les plus démunis mais nous sentons l'écurie, en effet nous retrouvons le début du parcours et le dernier rapaillon est l'occasion au plus prévoyants de jeter leurs dernières forces ou un calvaire pour les " trop optimistes ".

Qu'importe ! Passé l'arrivée chronométré par puce, c'est avec un bon air de Rock joué en live que je me dirige à la Buvette du Ravito me ressourcer ! Une bonne douche fraiche et vivifiante !


Il aura fallu à Mael Alric 1h45 pour faire le parcours, s'imposant de 4 minutes sur Moutiapoulle et Giro. Quant au féminines Lydie Ramette l'a réalisé en 2h25 devant Ludivine Pujol Dax et Marie Long.


Inutile de vous dire que j'ai pris beaucoup de plaisir à réaliser cette course où les successions de combes boisées et de crêtes offrant de larges étendues est très agréable, sans oublier les rives du Tarn. Concernant le balisage, je n'ai jamais hésité pour ma part et les 3 points bombés étaient toujours nets. De nombreux ravito et les indications sur le kilométrage vous permettent de partir légers. Merci à Marc Boyer et son équipe pour son accueil et l'organisation de sa course !


Jean-Luc


L'association Las Groulos Longagnos cherche des bénévoles pour le Trailhounet des Filhols.

 

Si vous souhaitez vous investir dans un événement sportif et convivial et que vous disposez de quelques heures ou plus, n'hésitez pas à "nous contacter".

______________________